L’Aquarunning

07 septembre 2016 | 0 commentaire

Comme beaucoup de gens je suppose, je garde de mon enfance le souvenir de nos anciens qui se promenaient ‟à la fraiche” pantalons et jupes retroussées jusqu’aux genoux les pieds dans l’eau., comme quoi on ne peut pas réinventer la roue tous les jours !!

Quel rapport me direz-vous ? et bien on peut dire que le concept de base n’a pas vraiment beaucoup changé si ce n’est que on y a apporté un certain nombre de nouveautés issues comme pour le vélo du monde des salles de sports que nous connaissons tous aujourd’hui.

L’Aquarunning se pratique sur un tapis équipé de rouleaux qui tournent librement, en marche avant comme en marche arrière avec en plus toutes une série d’exercices qui eux mettent en œuvre plusieurs du corps.

La prise en main est particulièrement simple on pose les mains sur la barre devant nous et en avant marche. De l’activité tout en douceur jusqu’aux efforts plus sportif, l’animateur vous emmènera en musique, marche course, exercices tels que ciseaux ou fentes, voir même marche arrière se succéderont pendant une séance de 45 minutes.

 

Comme pour le vélo la résistance de l’eau et là pour vous faire forcer en douceur et pour amortir les choses. Contrairement au jogging terrestre fini les problèmes d’articulation provoqués justement par les impacts répétés et à vous les marathon interminable sans les multiples bobos à l’arrivée.

Cette pratique n’est pas encore très répandue, en tous les cas beaucoup moins que le bike. Pourtant elle apporte un nombre considérable de bienfaits parmi lesquels, un affermissement des fessiers, des cuisses et des mollets, une diminution significative de la disparition de la cellulite et un renforcement cardiaque. Généralement reconnu comme étant plus efficace que le vélo car bénéficiant d’un effet hydro massant plus important, le running à tendance également à considérablement renforcer la sangle abdominale et votre souffle.

L’essentiel réside dans la posture pour que la séance soit efficace. Les corps bien droit, le bassin en avant, les épaules basses, les coudes vers l’intérieur et surtout éviter les fesses en arrière !! Pour plus de confort vous pourrez vous équiper de chaussons.

 

AFA0012_Star_Treadmill_use

 

Comme pour nos vélos nous avons soigneusement choisi nos tapis. Bien que la technologie en reste particulièrement simple, il nous fallait trouver des équipements simples à utiliser et le plus léger possible à manipuler. D’autre part nous avons privilégié des tapis en matières synthétique plutôt que tout métalliques pour des raisons de sécurité des participants, pas d’angles vifs ou de surfaces agressive.

 

Qu’il s’agisse d’améliorer nos capacités purement sportives, de se faire du bien en douceur voire même de récupérer après une période de rééducation, faisons comme nos anciens : marchons dans l’eau, mais m’attendons pas l’été pour le faire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les champs sont obligatoires